up

À quoi ressemblera un déjeuner au restaurant en 2015 ?

La restauration traditionnelle en France a très peu évoluée tandis que le monde avance à toute allure. Cela est peut-être sur le point de changer à cause, ou plutôt grâce à internet et aux nouvelles technologies qui ont bouleversé nos habitudes de consommation. Imaginons à quoi pourrait ressembler un déjeuner d’ici quelques années.


Avant d'arriver au restaurant

80 % des gens recherchent un restaurant sur internet. Ce ration va probablement augmenter dans les années à venir. Le restaurant de demain sera 2.0. Il nous est déjà tous arrivé au moins une fois de vouloir aller au restaurant mais de ne pas savoir lequel choisir. Dans ces cas-là, nous cherchons des avis sur des sites comme Yelp ou dans des guides gastronomiques. Demain, grâce au Big data, il suffira de lancer une application pour obtenir directement une suggestion basée sur nos goûts, les avis des internautes et les recommandations de nos amis. En un clic, notre table sera réservée.


Le temps accordé aux pauses déjeuners a considérablement diminué en l'espace de deux décennies, passant d'une heure et demie à seulement 22 minutes aujourd'hui. Cette donnée explique bien en partie le succès de la restauration rapide et la baisse de fréquentation de la restauration traditionnelle. Pour résoudre ce problème, le restaurant de demain proposera la précommande un peu comme ce que fait McDonald's en ce moment. Le client pourra choisir en avance son déjeuner depuis le menu en ligne de l'établissement. Il indique son heure d'arrivée et paiera en avance. Il sera servi dès son arrivé. Un repas au resto en 20 minutes redeviendra possible.


Une fois au restaurant

La créativité est l'une des principales qualités d'un bon restaurateur. Mais parfois cette créativité pose problème lorsque le restaurateur invente un nom de plat mystérieux. Achèteriez-vous une veste en vous fiant uniquement à sa description ? Probablement pas. Pour un plat, c'est tout à fait envisageable. Néanmoins, si les restaurateurs proposaient systématiquement une illustration de leurs plats, ils augmenteraient le montant de leur panier moyen car une image vaut mieux qu'un long discours. Ainsi demain, en arrivant au restaurant, nous pourrons consulter sur notre smartphone ou sur une tablette mise à disposition le menu en images avec la liste des ingrédients et leur provenance.

Lorsque nous déjeunons seul, le temps entre la prise de la commande et l'arrivé du plat peut paraître très long. Nous consultons notre téléphone, nous observons les pigeons, nous consultons à nouveau notre téléphone et ainsi de suite. Et pourquoi de pas permettre aux clients d'assister en temps réel à la préparation de son plat par l'intermédiaire de son smartphone ou d'une tablette ? Demain, MasterChef c'est chez son restaurant préféré.

11 décembre 2013


comments powered by Disqus